top of page
Rechercher

Syndrome Fémoro-Patellaire (SFP)

📚 Le syndrome fémoro-patellaire (SFP) est une cause fréquente de douleur antérieure du genou chez les athlètes. Le SFP touche les patients avec ou sans lésion structurelle de l’articulation fémoro-patellaire tandis que chez les patients âgés, une douleur de la face antérieure du genou est généralement due à l’arthrose de l’articulation fémoro-patellaire (=SFPOA). Le SFP est généralement associé à des activités qui sollicitent les quadriceps, comme les sauts, le cyclisme ou la course à pied.

-

❌ Le SFP est principalement un diagnostic d’exclusion. Si toutes les autres pathologies, comme une rupture du LCA, une lésion du ménisque ou encore une tendinopathie patellaire sont exclues et qu’il reste seulement une douleur antérieure de genou, on peut alors diagnostiquer un SFP. La prévalence du SFP est élevée et touche environ 11 à 17 % des patients qui consultent un médecin généraliste pour des douleurs au genou

-

🏋🏻‍♀️Le renforcement musculaire est l’une des stratégies les plus plébiscitées pour son utilisation à court, moyen et long terme. Si une seule intervention devait être utilisée dans sa pratique pour traiter le SFP le « Patellofemoral Pain Consensus » conseillerait d’utiliser le renforcement musculaire.

-

📈Les preuves montrent clairement que le renforcement musculaire est efficace pour réduire la douleur et améliorer les capacités fonctionnelles de l’athlète, quel que soit le type d’exercice (avec ou sans poids, renforcement ciblé sur les muscles de la hanche ou du genou).

-

📥 Retrouvez encore plus d’exercices chez @kinexer6

-

📖 Crossley, K. M., van Middelkoop, M., Callaghan, M. J., Collins, N. J., Rathleff, M. S., & Barton, C. J. (2016). 2016 Patellofemoral pain consensus statement from the 4th International Patellofemoral Pain Research Retreat, Manchester.

-


Voir la vidéo réalisée par NeuroXtrain :





Comments


bottom of page